Le site dédié aux jeunes actifs
Création d’entreprise : rencontrer votre banquier

Création d’entreprise : rencontrer votre banquier

Par Tippeee le 20 mars 2017 à 18:29 dans Travailler

Si le mot « entreprendre » vous parle, si vous avez un projet de création d’entreprise, sachez que votre banquier peut être un partenaire de premier plan. Parce qu’il accompagne au quotidien les porteurs de projet, qu’il connaît les contraintes et les facteurs de réussite de l’entreprenariat, il peut beaucoup vous apporter. Tipsntricks vous dit comment préparer cette première rencontre, pour que ce soit le point de départ d’une belle histoire…

Préparer soigneusement votre rendez-vous avec votre banquier a deux principaux avantages, toujours au service de votre projet. Le premier : vous inciter à approfondir au maximum votre réflexion. Le second : donner envie à votre banquier de vous suivre.

Pas de panique, votre banquier n’attend pas de vous un business plan en bonne et due forme


On imagine parfois que pour être crédible auprès d’un banquier, il faut être un pro d’Excel et déjà prêt à dégainer une panoplie de tableaux noircis de chiffres. Eh bien pas forcément. Ce qu’attend avant tout un banquier d’un porteur de projet, c’est de la réflexion, de la préparation et une prise en compte de tous les aspects de la création d’entreprise. Si vous avez franchi cette étape et qu’il a envie de vous suivre parce qu’il trouve votre projet pertinent, il sera toujours temps d’élaborer votre business plan. Il pourra même vous y aider ou vous orienter vers les organismes spécialisés dans l’accompagnement à la création.

Les questions à vous poser pour construire votre projet et convaincre votre banquier


Vous l’avez compris, avant de rencontrer votre banquier, mieux vaut vous préparer. Il va notamment vérifier que vous avez conscience des efforts à fournir et que vous avez mesuré les conséquences d’une création d’entreprise sur votre vie personnelle. Il va également s’assurer que vous avez collecté des données objectives sur votre environnement : quel est le contexte économique ? Comment se porte le marché ? Qui sont vos concurrents ? Enfin, il voudra avoir des détails sur votre offre, quel que soit le domaine de votre activité. Bref, donnez-lui envie de devenir votre partenaire dans cette aventure. Avec un savant mélange de réalisme et d’optimisme…



Un partenaire qui vous aide aussi à envisager tous les aspects de votre projet : prévoyance, assurances, compte bancaire…


Même si vous n’avez pas un besoin immédiat de financement, rencontrer votre banquier est une étape à ne pas négliger. Il pourra vous accompagner sur des aspects qui ne viennent pas immédiatement à l’esprit mais qui ont leur importance : ouverture d’un compte bancaire dédié ou pro, assurances personnelles et professionnelles pour exercer votre activité en toute quiétude, prévoyance pour ne pas se retrouver sur la paille en cas de pépin, retraite, anticipation d’une baisse de revenu ou couverture santé... Eh oui, mieux vaut assurer ses arrières pour se lancer l’esprit (à peu près) serein…


0 commentaire

Retour au blog